Face aux enjeux vitaux de pollution de l’air et des eaux, d’appauvrissement accéléré des sols, et de disparitions d’espèces animales, face à l’accélération des effets du dérèglement du climat, il est urgent d’agir collectivement et solidairement.

Canicules, incendies dévastateurs en Grèce, Suède et Californie, inondations meurtrières en Inde, effondrement de la biodiversité : l’actualité offre chaque jour une cruelle piqûre de rappel à celles et ceux qui voudraient encore ignorer la gravité des événements.

Ces catastrophes écologiques sont la conséquence de choix économiques à court terme qui génèrent des profits considérables accaparés par une infime minorité et qui engendrent une augmentation des inégalités sociales en France et dans le monde.

La crise des réfugiés en est une illustration frappante.

Pas de justice climatique sans justice fiscale et sociale.

  • En 2019 les entreprises du CAC 40 distribuent aux seuls actionnaires des dividendes inégalés: 54,8 milliards.
  • L’évasion fiscale en France est de 80 Milliards chaque année.
  • Le coût du Crédit Compétitivité Emploi-CICE, est de 40 Milliards en 2019…

Les mesures mises en place apparaissent dérisoires face à la crise politique que le pays connaît, dérisoires face aux enjeux climatiques qui menacent notre existence, en témoignent les rapports scientifiques qui se multiplient.

Maintenir le cap avec la réforme de l’assurance chômage, celle des retraites ainsi que les attaques prévues contre la fonction publique et les services publics, ne pourra qu’amplifier les inégalités sociales et ne met pas en oeuvre la transition écologique, plus urgente chaque jour.

Il est vital qu’il y ait un engagement de tous les citoyens pour prendre à bras le corps les problèmes d’écologie, de climat, de justice sociale et de démocratie.

Nous voulons et nous pouvons mieux vivre dès maintenant avec une alimentation saine, des relations humaines cordiales et solidaires, ne pas vivre avec la peur du lendemain.

L’idée est de montrer que d’autres alternatives dites « de transition » sont possibles et existent déjà dans l’Oise : locomotion douce, permaculture, jardins partagés, AMAP et circuits courts, budgets participatifs, communes autonomes en énergie non carbonée, économie sociale et solidaire, alimentation biologique pour tous, emplois nouveaux créés par la transition écologique…

Partez à la rencontre des artisans du Carnaval

Le Carnaval des possibles se prépare toute l’année. Il permettra les convergences sur la base des attentes de chacun des partenaires, de ses expertises, de ses compétences.

Il prendra des formes diverses: projet au long cours dans les établissements scolaires, associant les familles, les jeunes sur des thèmes principaux : transport, énergie, alimentation, préservation de la nature.

Il permettra de développer des formes démocratiques nouvelles et, fil rouge, posera d’une façon continue les questions :

  • de la démocratie et des inégalités (inégalités sociales, inégalité homme femme, inégalité pays riches-pays maltraités)…et de la manière de les résoudre.

  • de l’emploi (gestion des forêts/piège à carbone/ressources écologiques pour la construction, la biodiversité)(agriculture type permaculture), (les énergies renouvelables..) et une nouvelle façon de concevoir l’économie.

Depuis quelques années en France et partout dans le monde, des citoyennes et citoyens engagé.es aspirent à une autre société…Elles.ils s’organisent et se mobilisent en créant des collectifs, des mouvements et des associations pour rassembler des porteurs d’alternatives et faire entendre leurs voix par rapport aux changements climatiques.

La transformation de la société passera obligatoirement par les changements de nos modes de vie à tous les niveaux; et cette toile de gens éveillés qui se tisse et qui grandit chaque jour de plus en plus et fait prendre conscience qu’on doit agir et vite…

De plus en plus de personnes mettent à profit leur connaissances, leur énergie, leur temps , et aussi leur biens. Pourquoi? Parce que des solutions existent et elles y croient , il suffit de les trouver!

On sait tous que les questions écologiques sont intimement liées aux questions sociales, et s’attaquer aux causes des changements climatiques devient plus que jamais la priorité de tous les combats, si on veut sauver l’humanité.

Relevons le défi si nous voulons que nos enfants et toutes les générations futures ne subissent pas ces phénomènes climatiques sans précédent.

« Le Carnaval des possibles », qui est né de la conviction réelle et solide de personnes engagées, invite les citoyennes et citoyens à une réflexion et une prise de conscience sur les façons de vivre et d’en finir avec le « on ne peut rien faire » qui n’est peut- être qu’un manque de confiance ou un sentiment d’impuissance.

« Le Carnaval des possibles », permet de faire rencontrer les citoyennes et citoyens en quête de changement de mode de vie et ceux qui œuvrent chaque jour pour rendre le monde plus juste et plus humain.

« Le Carnaval des possibles » va aider à véhiculer des idées, à créer des synergies afin que chacun d’entre nous réinvestisse la politique, et pèse et réoriente les décisions prises au sommet de l’état.

Alors,

Informons nous

Formons-nous

Et passons à l’action!

Alimentation
Alimentation
Transport
Energie / Climat
Biodiversité et bien-être animal