1/ CLIMAT : 4 constats

  • GIEC : il est urgent d’arrêter les émissions de gaz à effets de serre (GES), ce serait exponentiellement catastrophique au-dessus de 1,5°. Le Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC) a publié, le lundi 8 octobre, son rapport sur « Les impacts d’un réchauffement climatique global de 1,5 °C par rapport à 2 °C et les trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre à suivre pour limiter le réchauffement à 1,5 °C, dans le cadre plus général du développement durable et de l’éradication de la pauvreté »
  • COP 24 la trajectoire reste autour des +3° d’ici la fin du siècle. La production et la consommation d’énergie fossile n’a jamais été aussi forte.
  • Succès de la pétition « l’affaire du siècle », 2.000.000 de signatures. Pour un recours contre l’état pour inaction climatique. > pétition en ligne
  • Décomposition des émissions mondiales en 2016 JM Jancovici (voir ci-dessous)

2/ ENERGIE / Quelques remarques globales et ordre de grandeur

1 / Il est indispensable d’articuler 3 niveaux de réflexion et de problématique :
– Local/territorial
– National (ex décision suite débat sur PPE) et
– International.
3 / Nécessité de disposer d’énergie
pour assurer la transition écologique et assurer la justice sociale (du point de vue développement et espérance de vie).

Les besoin sont de 2TEP/an/hab (TEP = tonne équivalent pétrole, unité de mesure de l’énergie). Un ordre de grandeur à conserver à l’esprit : 1TEP = 11,7 MWh (Les watts sont l’unité de mesure de l’électricité : Kw / Mw / Gw / Tw)
5 / Des scénarios :
Négawatt > Lire
L’ADEME > Lire
Décision du 30 novembre 2018 consécutive au débat public sur la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (voir article)
2 / Il est indispensable d’aborder les questions à la fois en terme :
  • de production d’énergie (combien de quantité d’énergie pour produire de l’énergie – le rendement énergétique – et quel effet sur l’environnement)
  • de conservation de l’énergie
  • de transport de l’énergie
  • de son coût en terme de rentabilité et d’accessibilité pour l’ensemble de la population
4 / Actuellement, inégalités d’accès à l’énergie :
de moins de 0,5 TEP/an/hab à plus de 8 TEP (USA). En France 4 TEP. En 2012 la production d’énergie mondiale est de 13 milliards de TEP. Donc il faudra 19 millards de TEP en 2050 si la population continue d’augmenter >> besoin de continuer à produire plus d’énergie. Coup d’oeil sur la démographie, source wikipédia > Lire

Evolution de la population mondiale et projection de l’ONU : 
1930 = 2 mds / 1960 = 3 mds / 1990 = 5,3 mds / 2011 = 7 mds / 2050 = 9,7 mds.
D’où plusieurs questions chaudes à la fois pour maintenir voire augmenter la production d’énergie sans dégradation de l’environnement et vers plus de justice sociale :
  • les possibilités et les limites du développement des énergies renouvelables (problème des « métaux rares » et des résistances de plus en plus nombreuses à l’éolien)

  • la place et le devenir du nucléaire

  • Des alternatives non développées (hydrogène, …), pourquoi ?

  • La décroissance.

Des résistances à l’éolien dans l’Oise

Opposition à Attichy, Eragny / Sérifontaine à l’installation d’éoliennes (opposition soutenue par la région).

Des structures à connaître et contacter dans l’Oise

Les EPCI

Suite au plan « Climat national » et repris par les lois Grenelle 1 et 2, chaque EPCI doit mettre en œuvre un « PCET » (plan climat énergie territorial)

Un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) est une structure administrative française regroupant plusieurs communes afin d’exercer certaines de leurs compétences en commun. Il s’agit de la forme la plus aboutie d’intercommunalité.

Au 1er janvier 2018, le département de l’Oise compte 21 établissements publics de coopération intercommunale.

Le conseil départemental et structure départementale

Le « SE60 » (syndicat d’énergie de l’Oise) veut développer le « gaz vert » c’est à dire la méthanisation de végétaux et des déchets ménagers.

Plan énergie climat du conseil général de l’Oise 2013 2015 (rien sur Internet après 2015 ?) > Lire

Des exemples positifs hors de l’Oise / Exemple de 2 communes vers l’autonomie énergétique :

1/ Un village des côtes d’Armor : Le Mené


2/Montdidier : commune à énergie positive

> Lire l’article sur Colibris le Mag

3 / Une stratégie pré Carnaval

Utiliser le grand débat national pour organiser un débat citoyen dans un maximum d’EPCI d’ici fin mars. Lors du Carnaval, il y aura une synthèse départementale

Nos articles sur le sujet :
Programmation pluriannuelle de l’énergie
Décision du 30 novembre 2018 consécutive au débat public sur la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie Disponible sur legifrance JORF n°0280
Read more.